Partagez|
AuteurRien qu'une histoire d'enfantMessage
Khalaan Zhayfyr
avatar
Messages : 139
Faveur des dieux : 1212
Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 21
Localisation : Kiyonari

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de vie :
400/400  (400/400)
Element :
MessageSujet: Rien qu'une histoire d'enfant Sam 16 Avr - 20:46
- Aaaah les enfants! vous êtes venus pour l'histoire? dit un vieil homme maigre et ratatiné par les années, se portant tout de même bien pour son âge.
- Ouiiiii! répondirent un petit groupe d'enfants, de même âge pour la plupart.

A cette réponse attendue, l’œil du vieil homme brilla un court instant, imaginant ce qu'il allait pouvoir leur raconter. Il s'assit sur les marches de sa vieille bâtisses, et les enfant s’asseyaient à même le sol. Le soleil tapait gentiment sur la capitale à cette heure ci alors qu'il se couchait, une chaleureuse lumière caressait les corps des hommes, et les enfants appréciaient d'autant plus de rester dehors.  

-Laissez moi vous raconter l'histoire d'un grand homme, un héros de son temps..... dit-il en se penchant en avant.
- Ah non! pas encore l'histoire du Général Loftis! s'exclama un des enfants. Y en a marre ein!
- Ouai, on la connais par cœur! En plus il a même pas existé!
- Bon, bon! Ne vous énervez pas allons! Qu'est ce que je peux bien vous raconter donc?
- Moi je sais.... dit un enfant timide, rougissant.

Le vieil homme leva un cil, et sourit au petit garçon. Il tapota la place à côté de lui, et lui dit d'une voix rassurante de lui conter son idée. Le petit garçon se leva et passa devant ses amis, pour murmurer au vieil homme l'histoire qu'il voulait.

- Tu es sûr, Lek?

Le petit hocha la tête. Le vieil homme se tourna vers son petit public, l'air soucieux.

- Vous voulez celle de Theitio le voleur, les enfants?
- Theitio? C'est qui?
- Je sais pas.... Il est gentil?
- C'est un voleur, ma maman m'a dit qu'il était dangereux et qu'il avait tué plus de 20 personnes!
- Moi je suis sûr que faux!

Une fille, plus âgée, ricana dans son coin sous le regard un peu perdu de ses camarades.

- Vous êtes tous des bébés! Les adultes, ça fait trois ans qu'ils sécurisent un maximum la ville parce que Theitio est introuvable! Moi je sais son histoire, parce que j'ai tout entendu des soldats qui se donnaient des informations entre eux pour essayer de l'attraper!

Le silence se fit autour d'elle, elle avait 15 ans et avait donc 11 ans au moment des faits.

- A ce que j'ai compris, Theitio est un orphelin élevé par des voleurs. Un jour, il s'est retourné contre sa guilde, celle qui l'avait élevé, et a tué tout ses membres un par un! Pendant deux ans il les a traqués dans toute la ville, et il a fini le travail alors qu'il allait juste avoir 18 ans. Il a tué plus de 40 personnes de sang froid et sans aucune raison!
- C'est pas vrai! lui rétorqua le garçon tout timide. Les gens qui l'ont élevé l'ont entraîné dans un piège et son frère est mort! C'est pour ça qu'il s'est vengé!
- NOOON c'est fauuuuux! Y avait aucune raison! c'est un monstre! lui lança la jeune fille. De toute façon c'est ce que dise les adultes! dit elle en croisant les bras.
- C'est pas vrai!

L'histoire partit alors en bataille générale, pour savoir qui avait raison. Le vieil homme ne savait plus où donner de la tête, et s'en trouva étourdi tant les enfants criaient pour faire entendre raison aux autres.

Un jeune homme, qui écoutait l'histoire du grand père depuis le début, soupira. Les enfants étaient des plaies en groupe, et il se demandait comme le vieil homme supportait de leur raconter une histoire tout les jours à la même heure. Il se leva de son coin, il était grand, habillé d'un maillot vert sans manche légèrement déchiré, d'un pantalon large et beige ainsi que de grandes bottes noires qui serraient le pantalon un peu en dessous des genoux. Ses cheveux gris mi-longs étaient détachés et ondulaient en quelques mini boucles, et une grande mèche venait caché l’œil gauche. Il avait un œil rouge saisissant, qui faisait même parfois peur.
Il s'avança vers le vieil homme pour lui tapoter gentiment l'épaule, et le grand père fit un soupir de soulagement en baissant la tête.

- Vous allez vous la boucler, les gamins?

Le silence se fit. Ils avaient tous reconnu une voix familière, qui les forçaient quelques peu au respect.

- Vous voyez pas que vous emmerdez Taram qui vous raconte gentiment des histoires tout les jours? Si vous êtes pas contents, alors tirez vous il a certainement bien mieux a faire.
- ......
- Personne ne bouge? Bien. Maintenant dîtes lui pardon où je lui trouverais un autre auditoire.
- Pardon Papy Taram.....dirent les enfants en coeur.
- Allons Khalaan, ce n'est pas la peine de s’énerver autant, la jeunesse est toujours turbulente aha! Mes enfants, souriez, je vais vous raconter l'histoire de Theitio si cela vous fait plaisir!

Khalaan croisa les bras, semblant mitrailler des yeux les enfants, ce qui donnait une scène assez drôle puisque certains lui faisait des grimaces, et que, amusé finalement, le jeune homme répondait dans le dos de papy Taram.

Une fois l'histoire terminé et les enfants partit, le grand père tenta de se lever, et Khalaan l'y aida.

- Aaah mon bon Khalaan.... tu es toujours aussi dur avec eux!
- Il le faut, Taram, qui leur apprendra que la vie n'est pas une partie de plaisir? Leurs parents leur bande les yeux lorsque le danger pointe, et les surprotègent quand ils font une bêtise et se font attraper.
- Le monde n'est pas si cruel, mon bon ami.
- C'est ce que j'ai vu de mes yeux, peut être ton monde est-il meilleur que le mien....
- Peut être, ou peut être est-il pire?
- Alors dans ce cas, je ne te comprends pas, Taram! dit le jeune en riant un peu.

Le vieil homme était un des seuls avec qui il était si à l'aise, il le connaissait depuis tout jeune, depuis qu'il était arrivé ici, en fait. Il avait donc grandi avec lui, mais ne le voyait pas souvent.

- Je vais rentrer mon enfant. Gaïla m'attend sûrement, cette brave bête. Il se fait tard, tu devrais rentrer toi aussi.
- Ne t'en fais pas pour moi, et rejoins plutôt ta chienne!

Taram hocha la tête en souriant, et pris sa canne pour rentrer chez lui. Khalaan resta seul dans la ruelle, alors que le soleil disparaissait complètement derrière les maisons et les toits de la grande capitale du feu. Il ramassa sa cape et la remis sur lui pour repartir, afin de cacher son visage et ses yeux....Il était l'heure pour Theitio de sortir.


Theitio :" La vie n'est qu'un cycle éternel, les riches s'enrichissent, les pauvres s'appauvrissent, et moi, je suis le rouage insolent qui freine le cycle dans sa course, et inverse les rôles. C'est pourquoi me voilà autant traqué à travers cette ville, je suis une anomalie qui renvoi les choses à la normale. "
Khalaan :" L'espoir n'est qu'une illusion, tout n'est qu'illusion, il n'y a pas d’échappatoires dans cette vie, les vivants se démènent aux choses futiles pour avoir une fausse certitude que leur vie aura servi à quelque chose. Mais il y a bien une vérité en laquelle il faut croire, les hommes sont capables de se serrer les coudes, mais aussi de se trahir. Il suffit de trouver la personne qui t’appuiera toute ta vie. "
Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... Part II [Nahla Maluka]
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» L'histoire du Marchand de Sable (conte pour enfants sages)
» " Non je ne crois plus en rien, c'est une histoire de destin." { fiche terminée} (me revoilà ♥)
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esehras l'autre monde ::  :: 
Kiyonnari
 :: Capitale Kyonari
-